Vous êtes ici Actualités
Fleurs sur table en événement en Salon
Actualités

28 mai 2018

Du commerce équitable dans nos loges et salons

Découvrez nos offres hospitalités

L’approvisionnement en fleurs, un sujet qui peut être délicat

Il n’est pas si simple d’allier beauté des bouquets, quantité et responsabilité sociétale. En France, 85% des fleurs vendues sont importées, principalement des Pays-Bas et des pays africains. Pour les roses, le constat est encore plus frappant : seuls quelques horticulteurs français cultivent encore des roses. On sait que près de la moitié des roses européennes proviennent du Kenya. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce n’est pas l’impact CO2 qui pose problème. En effet, le bilan carbone d’une rose transportée par avion depuis le Kenya reste inférieur de moitié à celui d’une rose issue d’une serre hollandaise chauffée et éclairée 24 heures sur 24. Au Kenya, les roses bénéficient de conditions climatiques favorables et d’une luminosité parfaite.

Les risques proviennent en réalité d’une part, de l’impact environnemental de l’utilisation de produits chimiques et de pesticides interdits en France, et d’autre part des conditions de travail dans lesquelles les fleurs sont cultivées. Dans les plantations des pays du Sud, les rémunérations sont très faibles et la majorité des contrats sont temporaires. Les travailleurs de ces fermes, ou plutôt les travailleuses car l'industrie emploie une majorité de femmes, n'ont souvent pas de protection adéquate (gants, chaussures fermées, vêtements de travail, …). En Tanzanie par exemple, 60% des ouvriers travaillant dans les exploitations floricoles souffriraient de maux de tête, de troubles de la vue, de douleurs à la poitrine et de réactions allergiques parfois graves, caractéristiques d'un mauvais usage des produits chimiques toxiques. Sans parler des conditions de logements, ou du travail des enfants…

Carte pour le match France / Angleterre le samedi 10 mars 2018 au Stade de France

Mais au Stade de France, les roses ne sont pas un sujet épineux

Impossible de bannir les roses de nos bouquets ! En dehors du fait que les roses, tellement belles et variées, sont incontournables, comment ne pas décorer de roses nos espaces réceptifs quand l’équipe de France de rugby rencontre le XV de la Rose ou que le Stade accueille un concert des Gun’s N Roses ? On ne peut pas passer à côté du clin d’œil ! Heureusement, le Stade de France est en toute confiance avec son prestataire « Un peu, beaucoup ». Cette petite entreprise, profondément écologique, nous garantit un approvisionnement 100% labellisé Fairtrade (commerce équitable) sur les fleurs importées en dehors de l’Union Européenne. Qui plus est pour les roses, elle se fournit dans une ferme ayant le label Kenya Flower Council qui est particulièrement engagée socialement. « Lors de nos achats, nous aimons nous renseigner sur la provenance de nos fleurs. Nous sommes ravis de vous faire connaitre un cultivateur basé au Kenya. Il nous fournit l’intégralité de nos roses branchues et une bonne partie de nos roses durant la saison hivernale en Europe. », tient à préciser François Lequesne, patron de l’entreprise. Cette ferme, qui a une véritable démarche développement durable, propose notamment une crèche pour les enfants des employés et une infirmerie ouverte 7 jours sur 7.

Roses Red Lands Roses

Pour les autres fleurs, notre prestataire privilégie également les horticulteurs franciliens, voire le glanage dans les forêts d’Ile-de-France, et garde autant que possible le souci de la saisonnalité. Tous nos bouquets sont composés dans leur atelier éco-conçu. Voilà pourquoi vous et vos invités prendrez encore plus de plaisir lors de votre prochain passage au Stade de France.

Un fournisseur de roses kenyan très engagé : Red Lands Roses

logo Red Lands Roses

Leurs programmes environnementaux :

  • Mise en place d’un système de recyclage des eaux chargées en fertilisant non consommées. Cela permet une économie d’eau de l’ordre de 50% et d’éviter le rejet de substances dangereuses dans la nature.
  • Elevage interne d’insectes spéciaux permettant de lutter contre les maladies touchant les rosiers.
  • Construction d’un marais qui facilite le stockage des eaux boueuses.
  • Construction d’un système de transport des roses par câble évitant l’utilisation de gasoil.
  • Constitution d’un cheptel permettant d'éviter l'utilisation de tondeuses autour des serres.

Leurs programmes sociaux :

Soucieux de leur personnel qui est leur plus grand atout pour une production de première qualité, Red lands rose a mis en place certaines mesures comme :

  • Construction d’une crèche pour les enfants des employés
  • Projet permettant d’aider les employés à acquérir des vélos neufs pour se rendre au travail.
  • Mise en place d’une infirmerie pour les employés où se relaient 7 jours sur 7 deux infirmières qualifiées.
  • Mise à disposition d’un terrain de 6000m² pour y implanter un jardin pour la culture de légumes bio dont la production est destinée à 100% aux employés.

photos d'un Day Care Center en Afrique du Sud

Visiter le site de Redlands Roses en cliquant ici

Découvrez nos offres hospitalités

Partenaires Média
Actionnaires
Partenaires